Voir Cacher tous les tags
Enfance et handicap
Date : 7 janvier 2020

Abdou Diallo, des crampons au pinceau

Le joueur du Paris-Saint-Germain, Abdou Diallo a troqué ses crampons contre un pinceau, le temps d’une journée.

Via Classico Sports Management, la Fondation créée par ses agents, le numéro 22 parisien a répondu à l’appel de l’association « Un cadeau pour la vie », dédiée à l’amélioration du bien-être des jeunes malades. 

Vêtu d’une combinaison de peintre un poil trop juste pour lui, l’ancien joueur de Dortmund a participé le jeudi 12 décembre à la rénovation du service gastro-entérologie pédiatrique de l’hôpital Trousseau dans le douzième arrondissement.

« C’est naturel pour moi d’être là, assure l’ex-international Espoirs français. 

Ce n’est pas grand-chose que de prendre du temps pour venir passer un coup de peinture. On essaye de faire un beau décor pour que les moments que passent les enfants ici soient le plus agréable possible. Je l’aurais fait, même si je n’avais pas été footballeur. Mais j’ai une image, autant m’en servir pour apporter, à mon échelle, un peu de bonheur aux gens. », a-t-il déclaré au Parisien.

Abdou Diallo a conclu sa visite en effectuant un tour de service auprès des enfants hospitalisés. Sa visite a redonné le sourire à tous les pensionnaires de l’hôpital, des jeunes patients au personnel. 

Prochaine étape pour le défenseur parisien : l’inauguration de cette aile avant Noël à laquelle il aura redonné des couleurs. 

 

Dernières brèves

Posts récents et populaires