Mohamed Salah, la nouvelle arme pour combattre l'islamophobie?
Voir Cacher tous les tags
Enjeux de la nation
Date : 17 juin 2019

La signature de Mohamed Salah à Liverpool aurait provoqué une baisse de l’islamophobie

Et si la simple présence d’un joueur dans un club prestigieux pouvait faire décliner l’islamophobie localement ?

Selon des chercheurs de l’université de Stanford, l’arrivée de Mohamed Salah à Liverpool a fait baisser les comportements anti-musulmans dans la ville et sa région.

Le Merseyside a ainsi enregistré une baisse d’environ 19 % des crimes islamophobes sur la période. L’étude note également que le nombre de tweets à caractère haineux a diminué de moitié (3,4 % aujourd’hui contre 7,2 % en 2017).

Pour les chercheurs, ces résultats peuvent être expliqués par une nouvelle familiarité de la ville avec l’islam. Selon eux, « l’exposition d’un modèle positif peut amener de nouvelles informations qui humaniseraient davantage la communauté musulmane ».

Le football, la plus belle arme pour mettre fin au racisme et l’islamophobie.