Une jeune patiente bénéficiant de l'une des voiturettes mises à disposition du CHU d'Amiens par Régis Gurtner, Thomas Monconduit et Jonathan Tinhan
Enfance et handicap
Date : 16 juillet 2019

Gurtner, Monconduit et Tinhan s’engagent pour améliorer le bien-être des enfants

Subir une intervention chirurgicale est une source importante de stress pour les enfants. Avant l’opération, le transfert depuis la chambre et la découverte du bloc opératoire, constituent une étape particulièrement angoissante. Pour permettre aux enfants de mieux vivre ce moment et de se détendre, Régis Gurtner (gardien Amiens SC), Thomas Monconduit (milieu Amiens SC) et Jonathan Thinan (ESTAC Troyes), s’investissent dans la construction d’un parcours en voiturette électrique pour se rendre au bloc de manière ludique et dédramatiser ce moment.

Démystifier le parcours au bloc opératoire

Une jeune patiente bénéficiant de l'une des voiturettes mises à disposition du CHU d'Amiens par Régis Gurtner, Thomas Monconduit et Jonathan Tinhan

Le service de chirurgie de l’enfant du CHU Amiens Picardie prend en charge chaque année environ 3 000 enfants de moins de 16 ans. Grâce à l’engagement des joueurs professionnels, les enfants de 3 à 6 ans feront désormais le trajet de l’unité de soins au bloc opératoire avec trois voiturettes électriques. L’objectif : réduire l’anxiété préopératoire grâce à la distraction par le jeu.

« Le bloc opératoire a une image qui fait peur. C’est bruyant, il y a du monde… Notre rôle c’est aussi de démystifier cette image du bloc et d’essayer pendant la phase d’attente de les déstresser, de les désangoisser, de les mettre dans un petit monde imaginaire… et de leur expliquer ce qui va se passer aussi », témoigne Laurence Dayen infirmière cadrede santé SSPI au bloc opératoire. Au-delà, des voiturettes c’est donc tout un parcours et une histoire qui ont été mis en place pour permettre aux enfants de s’imaginer comme de véritables pilotes : la charlotte devient un casque, la blouse et les chaussures une tenue officielle. Les « bolides de courses », – reproduction d’un 4×4 Mercedes, d’une Audi TT blanche et d’une Mercedes AMG rose version électrique et respectant l’hygiène et la sécurité – sont ainsi rangés dans un garage entièrement décoré. « Le personnel va maintenant inventer une histoire aux enfants et les mettre dans des conditions pour qu’ils ne pensent pas du tout au bloc. » résume ainsi Thomas Monconduit. 

Améliorer l’accueil et la prise en charge des enfants

Né de leur initiative personnelle et soutenu par le mouvement Positive Football®, ce projet est une source de fierté pour les joueurs qui ont pu participer à chaque étape de son élaboration. Présents lors de sa phase test, ils ont pu voir en direct la jeune Alix utiliser pour la première fois le matériel. « Son sourire du début à la fin, jusqu’au bloc… On sent qu’elle ne pense à rien d’autre que s’amuser et c’est le but », témoigne avec émotion Jonathan Thinan.  « Je suis Papa aussi. Je sais que ces moments-là, c’est difficile. Souvent les parents sont plus stressés que les enfants. Voir son enfant s’amuser et partir au bloc comme ça, ça fait du bien. » raconte également Régis Gurtner.

Un enthousiasme partagé par le personnel hospitalier. « On a été super content du résultat de la décoration, du garage, des voitures… Toute l’équipe était au taquet, on a tous essayé. Ça a été un moment riche en émotions pour toute l’équipe. C’est un projet innovant qui va donner une dynamique », conclut ainsi Sylvie Dubuisson, puéricultrice cadre de santé, pour qui améliorer les conditions d’accueil et de prise en charge des enfants est un défi de tous les jours. Et le personnel et les joueurs ne manquent pas d’idée pour la suite : aménager le couloir en circuit, enrichir le parc automobile de voiturettes, etc.

Régis Gurtner, Thomas Monconduit et Jonathan Tinhan, trois joueurs engagés pour la réduction du stress pré-opératoire des enfants

Retrouvez ici la vidéo complète du projet

Sur le même terrain

Les plus populaires

Posts récents et populaires